Témoignages formation

Témoignages formations


Conférence et formation Jalmalv Vendée 2018, Anne Lopez

Et puis un grand merci pour nos belles rencontres et nos beaux échanges. « Nous sommes le fruit de nos rencontres »… nous avons été heureux de te rencontrer et passionnés par tes conférences et ton atelier de samedi. Je te le dis en toute simplicité en mon nom d’abord,  mais aussi au nom des participants. Ce soir, au CA, 2 bénévoles qui ont participé à la conférence de vendredi et à l’atelier de samedi matin l’ont exprimé avec beaucoup d’enthousiasme et de reconnaissance. Jacques a souligné aussi la qualité de nos échanges et la joie d’avoir bénéficié de tes compétences sur ce thème.
Denis Greffard, responsable de Jalmalv Vendée. Février 2018

Formation Court’échelle (avant 2015)

Témoignages de stagiaires suite à une formation « Accompagner le deuil en allant du corps à l’être » menée par Geneviève Manent, Anne Lopez, Fabienne Manent-Guillaud au sein de Court’échelle

Les stagiaires étaient :
Sophrologues ; relaxologues ; psychothérapeutes ; monitrice ; éducatrice ; relaxologue ; énergéticienne ; praticienne en massage relaxant et prénatal ; institutrice ; bénévole à la maison de soin palliatif ; C.P.E. en collège.

La place du corps et un nouvel élan
J’ai trouvé dans cette formation ce qui manquait à ma pratique corporelle et le déclic pour travailler sur mon projet d’accompagnement au deuil.  

La place de la créativité, du jeu
Le jeu et la créativité qui est proposé dans la formation comme réponse était tout d’abord saugrenu, pour moi, puis progressivement une évidence.

Le processus du deuil
Ce qui m’est apparu de nouveau c’est le déroulement du processus du deuil avec la compréhension de la spirale représentant les étapes sur le chemin du deuil.  L’approche globale de ce processus m’a appris à repérer les différentes étapes du deuil et à pouvoir ainsi repérer le stade dans lequel la personne endeuillée se trouve. À chaque étape l’apprentissage des exercices corporels adéquats à mettre en œuvre.

Confirmation de la nécessité d’avancer avec ses propres deuils
J’ai surtout fait la relation avec un deuil dont je n’ai pas encore réglé certaines choses, l’incontournable travail intérieur à faire sur soi même…